Rencontrez les étudiants et enseignants responsables du Master !

Cette semaine, vous aurez l’occasion de rencontrer les étudiants du Master Affaires Européennes à l’occasion de plusieurs évènements :

– Samedi 20 mars, durant la journée portes ouvertes pour les formations de master de la Faculté de Lettres de Sorbonne Université, de 13h à 17h.

– Samedi 20 mars, à l’occasion du salon Studyrama virtuel : Masters 1,2, MS et MBA – France et international, de 10h à 17h.

Conférence-débat avec Rachele Borghi

Bonjour à tou.te.s !

 Le Master Affaires Européennes de Sorbonne Université, en collaboration avec les Éditions Daronnes, a le plaisir de vous inviter à sa prochaine conférence le 16 mars prochain via Zoom : « Conférence-débat avec Rachele Borghi ».

 Dans son dernier livre, “Décolonialité et privilège”, Rachele Borghi, enseignante-chercheuse en géographie sociale et culturelle à Sorbonne Université, met en exergue la décolonialité comme base théorique allant au-delà des limites fixées par le postcolonialisme. L’approche décoloniale appelle à dépasser la dichotomie théorie/pratique et assume une posture militante dans la recherche.

 Cette conférence portera sur la construction des savoirs et leurs parts de colonialité mais ce sera également l’occasion d’aborder la question du rôle de l’Europe dans un débat pluriversel autour de la colonialité.

À propos de la conférencière :
Rachele Borghi est enseignante-chercheuse en géographie sociale et culturelle. Elle étudie le rapport entre espace, genre et sexualité dans une perspective intersectionnelle à l’aide de l’épistémologie féministe. Elle travaille actuellement sur le rapport entre recherche et militance.

Rendez-vous le 16 mars 2021, de 10h15 à 12H.

La retransmission de la conférence se fera en live sur notre page Facebook

Le MAES annonce sa prochaine conférence sur la lutte contre le trafic sexuel des femmes en Europe

Le Master Affaires Européennes de Sorbonne Université a le plaisir de vous inviter à sa prochaine conférence le 2 mars prochain via Zoom : « La lutte contre le trafic sexuel des femmes en Europe : une facette de l’esclavage au 21ème siècle ».

Le trafic sexuel des femmes est la forme la plus répandue de la traite des êtres humains et constitue un véritable commerce lucratif pour les trafiquants à la tête des réseaux de criminalité organisée. Le proxénétisme et les réseaux de prostitution ont pris aujourd’hui une ampleur importante, et ce particulièrement à cause de la situation économique que les pays d’Europe, notamment de l’Est, subissent. Comment lutter contre ce phénomène et ainsi protéger les droits humains fondamentaux des femmes, notamment leur liberté ?

Cette conférence portera sur les facteurs explicatifs ainsi que sur les conséquences du trafic sexuel des femmes en Europe, mais sera également l’occasion d’aborder la question du cadre législatif européen existant afin de lutter contre ce phénomène, ainsi que sur les perspectives envisageables.

Conférencières : 

  • Mme Natalys MARTIN : Membre élue du groupe d’experts sur la lutte contre la traite des êtres humains du Conseil de l’Europe (GRETA)
  • Mme Céhlia de LAVARÈNE : Co-fondatrice de Stop Trafficking of People (S.T.O.P.), organisation humanitaire internationale venant en aide aux victimes de la traite des personnes aux fins d’exploitation sexuelle

Mardi 2 mars 2021 de 18h30 à 20h sur Zoom.

L’inscription à la conférence est gratuite et obligatoire, dans la limite des places disponibles.

Cliquez ici pour obtenir vos billets !

Nous vous enverrons un email le jour J de l’événement avec le lien vers la conférence Zoom.

Le MAES (virtuellement) à Bruxelles !

Parlement européen de Bruxelles

Au regard du contexte sanitaire, les étudiants de deuxième année n’ont pas pu se rendre à Bruxelles. En revanche, ils ont pu rencontrer de nombreux acteurs européens et en apprendre davantage sur les institutions et les politiques européenne, et rencontrer des acteurs du monde professionnel européen !

La première journée du lundi 30 novembre était consacrée au Parlement européen. Nous avons eu la joie de rencontrer Madame Ramot, conférencière au Parlement sur les thématiques de la Transition écologique, du droit des femmes des personnes LGBT + et des droits des citoyens. Nous avons discuté du fonctionnement du Parlement, de son organisation et des métiers rencontrés. Ce fut l’occasion de poser de nombreuses questions pour mieux comprendre cette institution centrale pour la démocratie européenne.

Le mardi était consacré au Comité des Régions et du Comité économique et social européen. Nous eu l’opportunité de mieux comprendre le rôle de ces deux Comités et le travail des fonctionnaires sur place. Ce fut l’occasion de souligner l’importance des acteurs locaux et la place de la société civile à Bruxelles.

Le mercredi et le jeudi étaient consacrés à la Commission européenne. Nous avons développé les thématiques de la stratégie LGBTIQ+ avec Monsieur Didier Houttequiet, du Service européen pour l’action extérieure avec Monsieur Francesco Morini, le Pacte pour la migration avec Monsieur Michael Palmer et enfin la thématique du climat avec Madame Cécile Hanoune. Des échanges très riches !

Jeudi après-midi, nous avons pu assister à une présentation du Conseil de l’Union européenne et de ses missions. Nous avons terminé la journée par une rencontre avec Madame Diane Semeridjan, travaillant sur la mobilisation des publics jeunes chez Amnesty International Belgique francophone. Ce fut l’occasion d’en apprendre beaucoup sur le travail de l’association et ses engagements.

Enfin, le vendredi 4 décembre nous avons rencontré le parrain de notre promotion, Monsieur Raphaël Glucksmann, député européen. Nous l’avons notamment interrogé sur ses engagements, son action et son rôle de député au sein du Parlement européen. En milieu d’après-midi, nous avons rencontré Madame Natasha Bernard et Madame Lili Bayer, qui nous ont parlé de leur métier de journalistes du média Politico Europe.

Les étudiants rencontrent leur parrain Raphaël Glucksmann

Nous tenons à remercier Camille pour l’organisation de cette semaine très enrichissante, ainsi que l’ensemble des participants de cette semaine pour nous avoir partagé leur passion européenne. Une chose est sûre, nous avons hâte de visiter Bruxelles et les institutions physiquement !