Accueil,  Actualités du master

Système de répartition des sièges au Parlement européen

Bonjour à tous ! 

Nous clôturons aujourd’hui notre série de posts dédiée à la présentation des différents partis candidats aux élections européennes avec un rappel sur le système de répartition des sièges au sein de l’hémicycle du Parlement européen.

Les députés européens sont élus au suffrage universel direct dans chaque pays tous les 5 ans. Le nombre de députés représentant chaque État membre varie en fonction du nombre d’habitants. Ainsi, plus la population du pays est importante, plus ses députés européens sont nombreux. L’Allemagne est le pays comptant le plus de députés européens avec 96 sièges suivi par la France et l’Italie. Les pays les moins peuplés de l’Union, à savoir Chypre, l’Estonie, le Luxembourg et Malte, disposent d’une surreprésentation au Parlement européen, avec 6 élus chacun, seuil minimum par État.

Le système de groupe politique au sein du Parlement européen est très spécifique. Plutôt que de se référer uniquement aux intérêts nationaux, les députés européens sont invités à se regrouper dans des formations plurinationales représentatives d’intérêts communs. Pour former un groupe politique, il faut au minimum 25 députés européens originaires d’au moins 7 Etats membres de l’UE.

Dans le cadre du Brexit, le nombre de députés au sein du Parlement européen devrait passer de 751 sièges à 705 puisque parmi les 73 sièges britanniques 46 seraient laissés vacant pour d’éventuels futurs élargissements et 27 seraient redistribués. Cependant, le Royaume-Uni a prévu de participer aux élections européennes même en cas d’accord sur le Brexit, le nombre de députés européens est donc temporairement maintenu à 751.

Les prochaines élections européennes auront lieu le 26 mai prochain, n’oubliez pas d’aller voter !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *